Please reload

Posts Récents

Comment choisir son photographe de mariage ?

February 9, 2018

1/1
Please reload

Posts à l'affiche

Comment choisir son photographe de mariage ?

February 9, 2018

Vous êtes en pleine préparation de votre mariage, et c'est là que le stress commence à monter. Sur chacune des prestations nécessaires, c'est beaucoup de questions, d'incertitudes, de recherches et malheureusement de tensions... Heureusement Google est votre ami, mais aussi votre pire ennemi! En effet, comment se décider dans toutes ces informations ?

 

Alors pour éviter de devenir complètement cinglé et ne pas craquer le jour J, je vais vous aider dans ce parcours du combattant, et plus précisément sur la tâche "recherche du photographe de notre mariage", car on ne parle bien que de ce qu'on connait.

Etant photographe, j'ai l'avantage d'avoir une vision de l'envers du décor. Je n'écris pas cet article dans le but de me vendre, c'est pourquoi j'ai choisi de ne présenter ici aucune de mes photos, juste mes conseils.

 

Mieux se connaître pour faire le bon choix... 

 

 

Des photos qui vous ressemblent

 

Choisir un photographe pour ses photos, c'est peut-être la base, non ? Certains photographes ont un univers bien défini, et demandez-leur une autre ambiance, un autre style, ils vous répondront plus ou moins gentiment que vous n'avez pas choisi le bon photographe.

 

Oui car on parle ici d'un métier technique, certes, mais artistique aussi. Chaque photographe a ses habitudes, ses codes, liés à un univers qu'il s'est construit petit à petit. Très difficile dans ces conditions de changer du tout au tout.

Ils existent différents styles en photographie de mariage, et comme on ne peut définir une personne sur un seul trait de caractère, il est parfois compliqué d'essayer de mettre un photographe dans une case précise. Vous en conviendrez, c'est assez réducteur.


Donc parmi toutes les photos que vous découvrirez au cours de vos recherches, essayez d'identifier ce qui vous fait vibrer. Vous êtes plutôt classiques ou déjantés ? Vous préférez des photos lumineuses ou sombres ? Vous aimez les photos posées ou vous êtes adeptes des photos naturelles ? En définissant vos attentes, vous gagnerez un temps précieux par la suite en naviguant parmi les nombreux sites. Vous pourrez alors comprendre assez vite si l'univers de ce photographe vous convient ou pas.

Attention, quand je dis "Vous", je parle ici du couple! Si seulement une moitié prend part aux recherches, il ou elle risque de ne pas vraiment apprécier les photos après le mariage.

 

 

Les principaux styles dans le mariage :

 

 

Le style Fine art :

 

Un style épuré, une ambiance douce, lumineuse et romantique, des couleurs pastels, voici quelques uns des codes du Fine art. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

            crédit photo : Sébastien Roignant                                                    crédit photo : Jose Villa

 

 

Le style Fearless

 

Ici la caractéristique ne se situe pas vraiment dans le style de l'image mais plutôt dans les situations de la prise de vue. Fearless se traduisant littéralement par "moins peur". Vous aurez donc à faire à des photographes qui n'ont pas peur de photographier ce qu'un photographe dit "classique" n'envisagerait même pas.

 

 

                                         crédit photo : Pasquale Minniti                                                      crédit photo : Ryan Brenizier

 

 

Le style Moody

 

Le trait principal de cette nouvelle tendance photo est dans le fait de réaliser des photos dans les tons sombres. Ce n'est pas une règle, mais souvent ce style est associé à la nature et à un côté lifestyle. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                      crédit photo : The quirky                                                              crédit photo : Yoris

 

 


Deux approches différentes et complémentaires

 

Les photos posées

 

Il s'agit ici d'une situation construite, généralement utilisée lors des photos de couple. C'est à ce moment là que le relationnel avec votre photographe prime. Sa manière de vous diriger ou justement de vous laisser de l'espace, pour des photos un peu plus naturelles sera primordiale. Ces images apporteront un réel aspect artistique à votre album de mariage.

 

crédit photo : Kemran Shiraliev

 

 

Les photos lifestyle

 

Ce type de photo s'apparente au photo-journalisme. Le photographe n'intervient pas dans la situation et se prépare à saisir les instants sur le vif. Tout du long de la journée, le photographe vous suivra plus ou moins discrètement, pour créer le reportage de votre mariage. Il est généralement plus aisé de capter ainsi les émotions.

 

crédit photo : Daniele Vertelli

 

 

Le photomontage

 

Aujourd'hui les puissants logiciels, entre autre la série Adobe avec son photoshop, permettent de réaliser en post-production des montages bluffants. Néanmoins ces photographies demandent un certain temps pour préparer la prise de vue, et suivant le montage, nécessitent un travail plus ou moins long en post-production.

 

crédit photo : Lion Wedding

 

crédit photo : Ravshaniya

Où rechercher ?

 

 

Les photographes avec pignon sur rue

L'avantage certain, c'est qu'ici, c'est concret. Vous rencontrez directement le photographe, vous pouvez lui demandez ses tarifs, et voir ses books. En général, un photographe qui a son établissement est implanté depuis un certain temps. Cela a du bon, car il a de l'expérience et généralement il est assez aisé d'avoir des retours sur son travail. Mais a-t'il fait l'effort de se renouveler ou est-il resté ancré dans un autre temps ?

L'avoir rencontré ne vous empêche pas d'aller sur son site internet. En effet, cela confirmera votre choix ou au contraire vous pourriez avoir une mauvaise surprise. Certains sites pros font assez peur au niveau de l'ambiance et du choix des photos. Le tout est de s'en rendre compte avant de signer.

 

 

 

Mon ami/ennemi Google

La solution la plus évidente est d'ouvrir Google et de commencer à rechercher avec quelques mots clés. Par exemple "Photographe mariage + votre localisation". Ainsi vous privilégiez les photographes locaux et éviterez ainsi les frais de déplacements. Bien sur, selon le lieu vous allez devoir plus ou moins élargir votre recherche. En tapant juste "Photographe mariage", j'obtiens 45 pages de résultats! 

Sur cette même recherche, vous pouvez aussi tester l'onglet Images de google.

Vous avez déjà choisi le lieu de votre mariage ? Essayez de l'ajouter aux mots clés de la recherche. Vous tomberez ainsi sur des photographes qui connaissent déjà le lieu de votre cérémonie.


Alors comme tout le monde, vous regardez la 1ère, voir peut-être la deuxième page de recherches et vous vous arrêtez là. C'est compréhensible mais vous fermez aussi la porte à d'excellents photographes juste parce qu'ils ont un peu de moins de visibilité sur la toile. Pour découvrir la perle rare, ça prend forcément un peu de temps, ce serait trop facile sinon ;-) 

 

Les blogs de mariage

Certains blogs sont très influents, et être publié est synonyme pour le professionnel de

nombreuses commandes la semaine même de la parution de l'article. Vous pourrez y trouver des photographes de qualité, avec généralement des tarifs dans la fourchette haute. Chaque blog a sa propre ligne éditoriale et ne publie que les photographes qui correspondent à cette ligne. Donc choisissez bien le blog en fonction de vos goûts.


Quelques blogs reconnus : La mariée aux pieds nus, Style me pretty, La mariée en colère, Donne-moi ta main, Le blog de Madame C, Ce que Martine aime...

 

Les annuaires

Des sites vous proposent toute une liste de photographes en fonction de plusieurs critères de recherches (lieu, date, tarif). Tous les annuaires ne se valent pas, et dépendront aussi de votre budget. Beaucoup sont payants pour le photographe, et d'autres ne sont accessibles que par la sélection d'un jury. Vous ne retrouverez pas les mêmes photographes dans tel ou tel annuaire. Certains font aussi le choix de ne pas apparaître dans les annuaires car ils ne se retrouvent pas dans cette approche. 

 

Quelques annuaires de qualité : ISPWP, Fearless, Fine art wedding

 

Les recommandations

Le bon vieux bouche à oreille. N'hésitez pas à profiter de l'expérience de votre entourage.

 

Mais n'oubliez pas : on est tous différents, leur choix ne vous correspondront peut-être pas. Vous aurez néanmoins le retour de personnes de confiances, et vous pourrez aussi consulter directement leurs photos de mariage. Et ça, ce n'est pas négligeable.

Consulter aussi les avis sur internet. Même si le photographe peut choisir de mettre en avant tel ou tel commentaire sur son site, il est beaucoup plus difficile de modérer les avis sur Internet (J'ai pas dis impossible...).

 

Les wedding planner

Un bon moyen de se donner du temps. Les wedding planner ont déjà un fort réseau et peuvent forcément vous proposer un photographe qui vous correspond parmi leurs contacts. Selon la formule que vous avez choisie, vous aurez par contre moins de contact avec vos prestataires. Mais s'occuper d'un minimum de choses, c'est aussi ce que l'on cherche quand on fait appel à ces services. L'entretien avec le photographe reste tout de même indispensable.

 

Les salons du mariage

On trouve facilement des salons de style limite industriel et d'autre à contrario, avec une vraie âme, un réel effort sur le décor et une bonne ambiance entre les professionnels qui ont été sélectionnés pour leur travail. Les salons peuvent-être un vrai gain de temps pour les mariés et vont vous permettre directement de comparer, mais attention à choisir un salon qui vous correspond.

 

Les réseaux sociaux

Evidemment la plupart des photographes sont aussi présents sur les réseaux sociaux. Une fois que vous avez trouvé des noms qui vous intéressent, allez jeter un oeil sur leur Facebook, Instagram ou Pinterest.

Cela vous permettra normalement d'accéder à davantage de photos que sur leur site. Vous pourrez aussi découvrir leur manière de s'exprimer au quotidien, et donc en apprendre un peu plus sur eux.

 

 

 

crédit photo : Mateos

Quel tarif ? 

 

 

Définir son budget pour le poste photo.

Il parait évident qu'en fonction de votre budget, vous savez que vous pourrez ou ne pourrez pas avoir tel ou tel photographe. Ne perdez donc pas votre temps avec des photographes hors budget, même si leurs photos vous font rêver. Vous éviterez certainement beaucoup de frustrations.

Si vous voyez le résultat du travail des prestataires le jour-même du mariage, celui du photographe sera visible toute votre vie et pour les futures générations. Un poste à ne pas négliger donc.

 

La prestation la moins chère peut finir par devenir la plus chère.

Sur le moment, ce prestataire vous semble correct au niveau des prix, mais après le mariage, quoi ? Il faut encore sortir de l'argent ?

 

Avant de faire votre choix, demandez-lui des précisions sur sa prestation et les livrables.  Quelques questions qui joueront forcément sur le tarif : 
Photographe est-il un travail à plein temps ? Travaille-t'il seul ? Le tarif est-il calculé à l'heure ou à la prestation ? Un supplément pour les heures supplémentaires ? Frais kilométriques ? Aurez-vous un nombre pré-défini de photos ? Les photos sont-elles retravaillées en lot ? Une à une ? Devrez-vous payer pour plus de photos ? Aurez-vous les fichiers numériques ? En HD ? Pouvez-vous les utiliser sur les réseaux sociaux ? Comment vous sont livrées les photos ? Galerie web, clé USB, DVD (c'est encore possible ??) L'impression du livre photo est-elle obligatoire ? Pouvez-vous choisir les photos du livre ? Pouvez-vous imprimer vous-mêmes ? Il y a-t'il une sauvegarde des fichiers ? Aurez-vous seulement la sélection ou aussi les rush ? (fichiers originaux, très peu de photographes les donnent). Au delà des livrables, est-ce que le photographe est facilement joignable ?

 

C'est ainsi, pour toutes ces nuances, que le tarif final peut très vite gonfler si peu de choses étaient prévues dans la formule de base. Votre devis doit-être clair et mentionner tous les éléments de la prestation.

 

Pourquoi les photographes ne donnent-ils pas leur prix ?

Je conçois que ce soit assez agaçant de ne pas trouver les tarifs directement sur le site. Mais en poussant au contact, le photographe aura la possibilité de mieux expliquer ses tarifs et surtout vous pouvez ainsi le découvrir. De plus, cela assure au professionnel que vous le contacterez pour son travail et non pour ses prix. Il sait donc que vous avez visionné sa galerie et que son travail correspond à vos attentes.

 

Rassurez-vous, vous pouvez avoir les prix et un premier rendez-vous de manière gratuite. Si ce n'est pas le cas, fuyez! 

 

Les tarifs sont variables, mais globalement un photographe professionnel peut vous suivre toute la journée pour des tarifs allant de 1200 à 3000€. Comme dans toutes les professions, les prix peuvent grimper très vite selon la notoriété, dépassant parfois les 10 000€ la prestation.

 

Consulter les CGV (conditions générales de vente)

C'est long, c'est barbant, mais c'est presque indispensable. Tout photographe sérieux met à disposition ses CGV. Elles ne sont pas là pour vous jouer de vilains tours. D'ailleurs des CGV bien faites protègent autant les clients que les photographes. Au contraire, si un photographe ne donne pas accès à ses CGV, posez-vous des questions. Petite mise en garde pour ceux qui n'auraient pas encore mis en place leurs CGV : "Le manquement à l'une de ces obligations peut être sanctionné jusqu'à un an d'emprisonnement, 75 000 € d'amende pour les personnes physiques et 375 000 € pour les personnes morales". 

 

crédit photo : Adam Alex

J'ai trouvé un photographe à 500 € !

 

 

Il est évident dans ce cas, qu'une de vos principales contraintes est le budget. Et ma foi, il est raisonnable de choisir aussi ses prestataires en fonction de ceci. Il serait dommage de commencer votre union sur la paille! Mais à ce prix là, êtes-vous conscients des risques associés ?

Si demain vous décidez d'acheter une voiture d'occasion, vous savez d'emblée qu'il faudra rester vigilant, car vous aurez peur de vous faire avoir tout simplement. Et si c'était la même chose pour un photographe avec de tels tarifs ?

 

 

Le débutant :
Même à ce prix là, on peut aussi tomber sur un photographe talentueux. Généralement de jeunes photographes. Un de ses points faibles sera certainement le manque de confiance. Et c'est aussi pour ça qu'il ne sent pas encore à l'aise à proposer des tarifs corrects par rapport à son travail. Ses tarifs devraient naturellement augmentés en même temps que la confiance en lui. L'avantage de proposer de tels tarifs est de se faire connaître et d'acquérir de l'expérience sans se mettre trop la pression. Même les plus grands ont un jour débuté. Bien sur, leur pratique s'est améliorée au fil du temps. Engager un débutant, c'est un peu comme au poker. Soit vous êtes joueur, et ça peut vous faire économiser beaucoup, soit vous préférez avoir plus de garanties. Si le photographe veut durer dans ce métier, il lui sera obligatoire d'augmenter ses tarifs au plus vite afin d'assumer les nombreuses charges.

 

Vous êtes déçus des photos ?

Vous êtes dans le cas du "faux-tographe". Comme dans tous les métiers, il y a les bons et les autres. Au moins dans ce cas-ci, il ne vous aura pas escroqué d'une trop grosse somme. Mais au delà de ça, on parle quand même des souvenirs d'un des jours les plus importants de votre vie. Et ça, ça n'a pas de prix. En effet, n'attendez pas un travail soigné à ce prix là. A ce tarif, vous aurez le droit au mode automatique du logiciel photo et peut-être même au moment des prises de vue! Oui, oui, ça c'est déjà vu.

 

Pour déceler un "faux-tographe", demandez à voir tout simplement les galeries de ses mariages précédents. Ses photographies ne sont pas cohérentes dans l'ensemble de la galerie ? Les mises au point approximatives ? Il manque des moments clés du mariage ? Vous pouvez aussi le questionner sur son matériel : Aps-C (appareil grand public) ou Plein format (appareils professionnel). Shootez-vous en Jpeg (traitement limité de l'image) ou en Raw (passage obligatoire par l'ordinateur mais permet de plus grandes corrections de l'image)


Tout travail mérite salaire, et le travail du photographe ne s'arrête pas à la journée du mariage. Exporter, trier, retravailler les photos, création de la galerie, du livre, contact avec les mariés... Tout ceci prend beaucoup de temps. A 500€ pour un travail professionnel, en comptant les charges de l'entreprise (communication, déplacements, entretien véhicule, assurance, matériel, logiciels..), les différentes taxes de l'état, ramenez le reste au tarif horaire et on appelle ça tout simplement de l'exploitation! Vous comprendrez bien qu'à de tels tarifs, il y anguille sous roche. Etre photographe, c'est aussi gérer sa propre entreprise. Comment un professionnel peut-il espérer durer s'il ne prend pas en compte toutes les dépenses relatives à son métier ?

 

En liquide svp...
Evidemment, dans l'illégalité ça revient moins cher, sur le moment... Croisez les doigts pour que tout se passe bien, car vous le savez, vous n'aurez aucun recours. "Il ne nous a pas rendu les photos", "Il n'est pas venu", "les photos sont horribles"... Pour un des plus beaux jours de votre vie, c'est se rajouter pas mal de pression. Etre officiel, c'est avant tout protéger les mariés grâce à l'assurance responsabilité civile du professionnel. Aussi, la personne qui travaille "au black" le fait dans le stress de ne pas se faire dénoncer aux autorités. Et y'a de quoi, on parle ici pour le photographe d'une bonne amende, d'une image très négative et pour les mariés un joli cadeau allant jusqu'à 3 ans d'emprisonnement et d'une amende de 45 000 euros. Pour s'assurer que la personne exerce de manière légale, demandez le numéro de Siret.

 

Casser les prix grâce au double emploi

Oui, il est tout de même possible de trouver des photographes pas cher, officiel et en plus ils peuvent être bons! Il est légal de cumuler son emploi avec son entreprise, mais en profiter pour casser les prix, là c'est autre chose. Les conséquences de telles pratiques sont lourdes: concurrence déloyale, destruction des entreprises locales, et à long terme cela participe à tuer tout court ce si beau métier. Projetez ce concept à votre métier et vous comprendrez de quoi je parle. Ces gens pensent avant tout à leur petite personne, et ne se soucient guère des conséquences. Les personnes qui font appel à leurs services sont tout autant responsables, car sans client, pas de vente...

 

crédit photo : Xavier Navarro

Rencontre avec le photographe

 

 

Combien de demandes ?

Privilégiez la qualité à la quantité. Commencez par votre coup de coeur puis envisagez d'autres prestataires si vous avez été déçus. Une sélection d'un maximum de 5 photographes sera bien suffisante. 


Quand prendre contact ?

Alors, ça va dépendre évidemment du photographe recherché. Les réservations pour les photographes connus sont prises très rapidement. Certaines 2 ans à l'avance. Pour ne pas perdre de temps, ne prenez contact que si vous avez déjà la date de votre cérémonie. Une année à l'avance vous assure un très fort pourcentage de réponses positives. Une demande 6 mois et moins avant le jour J risque vous limiter sur le choix du photographe.

 

Petite astuce : Pensez à vous créer une boite mail pour votre mariage. Cela vous évitera par la suite de recevoir toutes les publicités des prestataires sur votre mail personnel.

 

Un bon feeling